Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 00:59

 

       

 

Le peintre Henry Ferrier vient de présenter aux Ateliers Agora son livre « Itinéraire d’un peintre amoureux  » et les cimaises portent l’œuvre du grand artiste contemporain qui raconte sa vie comme une histoire d’amour.

 

             

 

« Itinéraire d’un peintre amoureux »

 

On ne décide pas de venir au monde,
On y vient.
On ne décide pas de devenir peintre,
On le devient.
On ne décide pas de quitter le monde,
On le quitte.
Un jour je t’ai rencontrée.
On ne décide pas d’aimer

 

 Ferrier     Pour Claire

 

 

 

 

 

            

 

              Ma  mère                                                                                    Entre ciel et terre

 

 

 

  

 

                         Splendeur                                                                                     Ardente

 

  

 
                     Ciel de Provence                                                       Rythmes roses

 

 

 

 

                        Le Pont Mirabeau                                                                        La croix

 

                       

 

                  L'amandier                                                               Les blés bleus


 

Les Editions lArt-Ditprésentent

 « Itinéraire dun peintre amoureux »

d’Henry FERRIER

  

Le mot de l’éditeur :

 

Les livres que nous choisissons de publier parlent d’art, d’un Art humain avant d’être technique, d’un Art qui touche, va droit au cœur et questionne.
Henry FERRIER, peintre provençal au talent reconnu, nous offre dans cette monographie un aperçu de soixante ans de création.
Mais il sait également, au fil des pages, dévoiler au lecteur les liens intimes qui se tissent entre la vie et l’œuvre d’un artiste et révéler le sens d’un parcours de création empreint de combats, d’amour et d’humanité.
L’itinéraire d’Henry Ferrier, ce peintre amoureux, est une leçon de vie, d’humilité en même temps qu’un exemple remarquable de ce que la passion peut amener à faire et à offrir. Sous sa peinture, des émotions ; derrière chaque trait, l’obstination ; en marge de chaque mot, sa sensibilité.
C’est ce témoignage de vie et de création mêlant textes et peinture d’Henry Ferrier que nous avons choisi d’éditer sous la forme d’un « livre objet d’Art » de grande qualité et que nous vous proposons de parcourir aujourd’hui.
En souhaitant partager avec vous, le plaisir profond que nous avons eu à découvrir  l’itinéraire de ce peintre amoureux de la vie.

Catherine STRUMEYER
Editrice

 

Pour vous
Un livre « objet dArt»
Format paysage 21 x 27 cm –125 pages quadri - Couverture cartonnée – PPV 45 €
Henry FERRIER  sera à la librairie « le grenier d’abondance »
à Salon de Provence
le samedi 19 novembre 2011 de 16h00 à 18h00
Il dédicacera son « Itinéraire » à votre nom ou à celui de la personne
 à qui vous souhaitez offrir ce témoignage unique de vie et de création.
Une belle idée de cadeau pour Noël.

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 18:06

 

                     

 

                                             L’AMOUR AU CŒUR DU POUVOIR

 

Vu il y a quelques temps  l’émission consacrée à Georges Pompidou  et à sa femme Claude.
A l’évidence l’amour et la tendresse les unissaient sans esbroufe ni exhibition. Le film relate raconte comment le couple a traversé les épreuves de la calomnie et da rumeur.
J’ai revu avec émotion ce président attachant, cultivé, attaché viscéralement à la France et aux français ; Je me souviens de la force de sa présence, de sa voix particulièrement chaleureuse qui semblait venir du cœur lorsqu’il déclamait du Baudelaire.

                            

Pour évoquer sa mémoire et l’amour qui unissait le couple, il y avait Eric Roussel, auteur de la principale biographie du Président, Alain Duhamel qui l’avait bien connu.
Mais que venait donc faire sur le plateau Nathalie Kosciusko-Morizet qui n’avait que quelques mois lorsque le Président Pompidou est mort ? Rien, si ce n’est sortir quelques banalités insignifiantes pour faire acte de présence.

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Politique
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 19:40

 

 

                                                          

 

 

Réalise par Vincent Garenq

Avec
Philippe Torreton : Alain Marecaux
Wladimir Yordanoff : Maitre Delarue
Raphael Ferret : Le « petit juge » Burgaud
Noémie Lyoysky : Edith Marecaux

L’histoire:
Le film raconte le calvaire et la descente aux enfers  d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.

 

Mon commentaire :
Remarquablement interprété par Philippe Torreton, ce film est bouleversant par sa cruelle réalité. L’homme est un loup pour l’homme ! Quand on voit le comportement du petit juge Burgaud, orgueilleux, métallique, inhumain et plein de certitudes mais aussi le comportement des policiers qui se discréditent à traiter bestialement  un homme dont ils ne savent pas s’il est innocent ou coupable, on se dit que la loi initiée récemment, qui impose un avocat pendant la garde à vue est vraiment indispensable.
Elle évitera surement les erreurs, les fausses certitudes et les atrocités qu’on voit dans le film.

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 18:29

 

  A GRANS, LE PIEMONT ITALIEN COULE
DE SOURCE AU FESTIVAL DES FONTAINES
         Samedi 3 juillet à 20 heures 30 



Le samedi 3 septembre, le Festival des Fontaines recevra le Piemont, région d’Italie à l’identité linguistique forte avec le groupe international italien Marlevar qui a récemment joué avec l’orchestre de la  Scala de Milan.



 C’est une sonorité aux accents  méditerranéens  qui sera proposée par Davide Arnéodo, musicien et compositeur reconnu internationalement, originaire de la Valle Stura en Italie.

 

A ses cotés, sur scène, la troublante  Luisa Cottifogli, chanteuse de grande popularité  en Italie, interprétera   les chansons de Marlevar dans une une interprétation poétique et mélodieuse.

Cette séduisante jeune artiste a eu l’occasion de se produire  dans les plus importants festivals et théâtres italiens mais également  aux Etats Unis, Chine, Autriche, Angleterre et Espagne.






En première partie , le public découvrira des chansons italiennes de montagne avec  le groupe “Canta Italia” et le chanteur
Marco Andréa, auteur, compositeur et  interprète arlésien d’ origine Piémontaise  qui se déplace à travers tout le grand sud à la rencontre des associations pour promouvoir la langue italienne et participe  à des  festivals  ou il propose son répertoire qui puise ses origines du  Risorgimento à aujourd'hui. Le thème proposé au cours des soirées musicales est  donc  une promenade dans le Piémont italien  qui ne manquera pas de remémorer à certains  le souvenir des « Montagnes d’Italie » Surement un vrai régal pour les amateurs des chants italiens  avec des chansons qui ont fait le tour du monde, comme : Camicia rossa, Addio padre e madre addio, Sul ponte di Bassano, Quel mazzolin di fiori, Piemontesina Bella, La bella Gigogin, Sul cappello, La Valsugana, Romagnia mia, Bella Ciao….

Voilà donc l’occasion d’assister à une soirée musicale éblouissante de charme ou français, italiens et provençaux ensemble, vivront un moment exceptionnel de musique et de chansons transalpines
.

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 21:46

 

                                       


Magnifique jeune chien mâle abandonné  sur une route nationale près d’un village de Provence – Grans ou Cornillon Confoux -.Type croisé berger et  boxer fauve avec un peu de noir sur la tête.

 

                    


Un vétérinaire consulté dit qu’il a entre 6 et 8 mois.
Environ 13 kilos.
Bien élevé, obéissant, affectueux.

 

                                    

La famille qui m’a trouvé sur la route part en vacances demain.
Sinon ce sera la SPA pour  moi.

Qui veut m’adopter ?

M’écrire ou me téléphoner au 06 09 84 22 82

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Actualité
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 19:48

 

 

                                          

 

                                                                  Caline

 

La petite chatte Caline a disparu récemment du domicile de ses maitres.
(Boulevard de la République à Salon de Provence)

Caline est une chatte confiante, gentille, non craintive.
S’est-elle réfugiée chez des voisins ? plus ou moins loin de sa résidence habituelle ?

Toute la famille est triste et aimerait recevoir des nouvelles dans la mesure où elle aurait été aperçue.

Avec, bien sûr,  une récompense  pour la personne qui permettra de la retrouver.

MERCI DE FAIRE CIRCULER LE LIEN DE CE BLOG AFIN QUE LE MAXIMUN DE PERSONNES SOIT INFORME DE LA DISPARITION DE CALINE

Pour tout renseignement ou information m’écrire un commentaire sur le blog.

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Actualité
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:15

 

Récital de mélodies françaises
et
création contemporaine

 

Cynthia Ranguis, soprano et Marion Liotard, pianiste

 

Dimanche 10 juillet 2011, à 20 heures

l’Espace d’Art du Paradou

13520 Paradou

 

                    Les interprètes

 

                      

Cynthia Ranguis, après des études de piano, solfège, d’harmonie et contrepoint puis des études universitaires à l’Université de Provence  obtient le CAPES d’éducation musicale (où elle est reçue première de l’académie d’Aix-Marseille).

Passionnée par la voix, elle se consacre à ses études de chant au Conservatoire du SAN Ouest-Provence.

Elle est tour à tour Hélène dans « la belle Hélène », Euridice dans « Orfée aux enfers », Simone dans « les mousquetaires au couvent »dans le cadre du festival off des Chorégies d’Orange et Mireille de Gounod Elle participe également à des concerts en soliste (mélodies, lieder, airs d’opéra, opérette et musique sacrée) ; Elle aborde ensuite les héroïnes telles que Gilda, Violetta, Wally, Mimi, Alcina, Marguerite.




 

        

Marion Liotard après des études de piano, solfège, musique de chambre (ENM d’Aix-en-Provence) et des études universitaires (maîtrise de musicologie sur la compositrice Louise Farrenc), Marion Liotard poursuit sa formation en classe d’accompagnement au CNR de Marseille. Elle obtient en 2004 le Premier Prix d’accompagnement , elle a été accompagnatrice au CNR de Marseille et accompagne avec autant de plaisir des chœurs et des solistes, amateurs ou professionnels.

Elle intègre en Septembre 2009 l’équipe de chefs de chant du CNIPAL à Marseille. Elle se produit régulièrement en récital piano/voix aux foyers des opéras d’Avignon, Toulon et de Marseille ; et en Mai 2010 dans le cadre des Journées Européennes de l’Opéra, sur la scène de l’opéra de St-Etienne. On a pu l’entendre à l’Amphithéâtre d’O à Montpellier lors de la Fête de la Musique 2011.

 

 

 Programme 

Quatre mélodies de Henri Duparc (1848-1933)

Les chansons de Bilitis de Claude Debussy (1862-1918)

Un Brasier d’étoiles de Lionel Ginoux (1978) Création

 

La mélodie française, lyrique et sensuelle est la clef de ce programme. C’est un concert proposé par Turbulences Lyriques sur le thème de l’amour avec le désir de parcourir les mots et la musique du XIX° au XXI° siècle. Partition romantique avec Henri Duparc, impressionniste avec Claude Debussy et une création, aux frontières des musiques populaires et des musiques savantes de Lionel Ginoux. Une découverte littéraire et musicale

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 00:05

 

         

                                  La rue du Passe-Temps à Cornillon Confoux 

C’est à Cornillon Confoux, un des plus beaux villages de Provence, que Muriel Mouton , Présidente du Cercle des Sculpteurs  présente les œuvres de ses élèves :

 

                             

                                         Muriel Mouton, présidente
                               et professeur du Cercle des Sculpteurs

 

 

 

                    

 

Activité : Cours de sculpture sur terre pour débutants et confirmés, les mercredi, jeudi  et samedi ; de 14h à 19h - Travail en atelier libre le vendredi. Téléphone : 06.85.43.91.08

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 01:07

 

Je reviens sur cette « anecdote » qui, pour le moins, fait sourire et pour le plus, est un message important délivré aux Français.

                                                  

Alors qu’il vient de publier le deuxième tome de ses mémoires, Jacques Chirac fait savoir aux Français ses préférences pour les prochaines élections présidentielles.
Le 13 juin, en visite au Musée de Sarran il tient des propos stupéfiants :
Je voterai pour François Hollande sauf si Alain Juppé se présente, parce que j’aime bien Alain Juppé. Il rajoute à deux reprises : je voterai Hollande !

De nombreux commentateurs ont tourné en dérision les propos de Jacques Chirac.
Et pourtant, les commentaires de sa fille, Claude Chirac, dans son entretien exclusif sur France 2, apportent un éclairage nouveau  à l’interprétation des propos de l’ancien Chef de l’Etat.

              

Le 30 juin 2008 Un an après le départ de son père, Claude Chirac se confie pour la première fois à Laurent Delahousse dans l’émission :

          "Quand Claude parle de... Chirac"

Claude Chirac termine son entretien sur une note plus politique, expliquant pourquoi son père s'est fixé comme ligne de conduite de ne jamais commenter l'action de son successeur à l'Elysée : « C'est un principe républicain de dignité et d'élégance. J'imagine que ce principe s'appliquera toujours. Mais en revanche, s'il devait y avoir quelque chose qui viendrait heurter l'idée qu'il se fait des intérêts fondamentaux de la nation, probablement qu'il s'exprimerait. » Une mise en garde à peine voilée.

Alors, que penser ?
Humour corrézien républicain ?
Propos intempestifs ?
Dérapage incontrôlé ?
Propos murement réfléchis ?

Après avoir lu « Chirac, le temps présidentiel »  je suis tenté de penser qu’il s’agit de propos médités et que l’occasion était belle pour les sortir en public.
A l’évidence cela venait du cœur : des regrets pour Juppé mais de l’enthousiasme pour Hollande.

                                          

    Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Politique
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 23:34

 

 

 

                                                      

 

 

Contrairement à tout ce qu’on entend à la radio, à la télé, j’ai retenu de ce film « haletant » un Nicolas Sarkozy  doté d’un courage exceptionnel, sachant rebondir dans les pires situations, un Jacques Chirac assez égal à lui-même, présenté comme un homme habile, un Dominique de Villepin arriviste, calculateur, parfois naïf, un Dominique Guéant  totalement conforme, une Cécilia démoniaque qui a pourri la vie du Président.
Un film intéressant à voir car il permet de pénétrer dans les coulisses de la construction d’une campagne électorale ou toutes les violences sont permises.
Denis  Podalydes  en Sarkozy, Bernard Lecoq en Chirac  et Samuel Labarthe en Dominique de Villepin sont impressionnants de réalité.
Remarquablement réalisé par Xavier Durringer.
A noter la prestation de Florence Pernel en infernale Cécilia qui depuis belle lurette n’aimait plus son mari.
Pour moi, un film à la gloire du Président !

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article