Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 04:14

 

                                                     

                                                    

 

 

                                                   Réalisé par Michael Naneke

                 Avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva et Isabelle Huppert

 

 

C’est la saison des films cruels illustrant les phénomes de société actuels :
Après  «  Quelques heures de printemps » ou Vincent Lindon vit le suicide programmé de sa mère en l’emmenant dans une belle villa dans la montagne en Suisse mettre fin à ces jours, voici « Amour » un film éprouvant sur la dépendance qui conte la fin de vie d’un couple aimant.

 

Synopsis : Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve…

Mon commentaire : On vit dans les détails les plus cruels la triste réalité de « la dépendance » avec deux acteurs déchirants d’émotion. Tous ceux qui ont côtoyé les personnes âgées en fin de vie reconnaitront ou revivront leurs souffrances.
Mais est-t’il nécessaire aujourd’hui de faire des films aussi voyeurs qui sont en même temps presque des documentaires sur l’abandon, la peur de la mort, la souffrance, la solitude, l’égoïsme des enfants, le peu de motivation (parfois)  des personnels paramédicaux, le vertige des vieux couples abandonnés et les tourments de vie des personnes âgées sans famille ? 
Et faut-il exhiber aussi froidement la souffrance des anciens comme si elle était une révélation ? Et exhiber aussi ce désir de mort lorsque tout est perdu et que des filets de lucidité demeurent ?
Cela me semble bien triste et morbide.

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 16:04

 

                                                 

 

Jo Salvi va connaître sa première aventure de scénariste et metteur en scène. Il vient de commencer le tournage de son court métrage : « Après moi mon cœur battra » accompagné d’une équipe d’artistes professionnels et amateurs.

 

                                

                                                  Pré-affiche du film

L’histoire se déroule à Salon de Provence et à pour thème les dons d’organes.

 

Sur fond d’une histoire d’amour, Jo retrace l’actualité brulante des dons d’organe .Jean est un homme de 60 ans qui s’est retiré dans sa maison de campagne ; il porte chaque jour le poids de la mort de sa fille Léa, disparue lors d’un accident de la route depuis plusieurs années. Il noue amitié avec Anne atteinte et opérée d’un cancer du sein ; ainsi née une forte complicité qui relie les protagonistes d’un lien fort et tenace qui les conduira dans l’antichambre d’un hôpital pour y vivre une histoire émouvante…

 

Ce premier cours métrage de Jo Salvi veut être le témoignage d’un vécu. L’hôpital de Salon ainsi que divers quartiers de la ville seront les lieux de tournage de cet évènement.
Le but poursuivi : mobiliser de nouveaux donneurs, inciter les indécis afin qu’ils prennent la carte de « don d’organe »

 

                        
                                  L'équipe de tournage

 

« Mon film a pour but de favoriser les dons d’organes et servira d’introduction au débat dans des salles de cinéma et des MJC. J’espère convaincre une majorité des spectateurs de se munir d’une carte .J’ai décidé de porté ma pierre à l’édifice. Comment ? Depuis que j’ai pris ma retraite, je suis devenu comédien, scénariste, auteur de pièce de théâtre. Tout ça pour le plaisir et bien cette fois-ci ce sera pour une bonne…une très bonne cause.

 

            

 

                               Une scène du film : un sdf accroché par un automobiliste

Le producteur et réalisateur du film est Antoine Ros, Cameraman et co-réalisateur : Quentin Gourillon, régisseur et effets spéciaux : Jacques Bigay.

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 12:13

 

 

                                            

 

 

 

Le dernier film d’Alexandre Arcady avec Nora Arnezeder, Fu’ad Ait Aattou, Anne Parillaud, Vincent Perez…

D’après le roman de Yasmina Khadra.

L’histoire :
 
Algérie, années 1930. Younes a 9 ans lorsqu'il est confié à son oncle pharmacien à Oran. Rebaptisé Jonas, il grandit parmi les jeunes de Rio Salado dont il devient l'ami. Dans la bande, il y a Emilie, la fille dont tous sont amoureux. Entre Jonas et elle naîtra une grande histoire d'amour, qui sera bientôt troublée par les conflits qui agitent le pays.

 

Mon avis :
Ne pas écouter les critiques qui n’aiment pas les films grand public !
Ce film est une bouleversante et poignante  histoire d’amour dans l’Algérie des années 30 jusqu’à l’indépendance.
Une fresque ample, généreuse, épique empreinte de romanesque comme peu de cinéastes osent aujourd'hui le faire et dont Alexandre Arcady a le secret.

                                          

Et le charme fou d’Emilie (Nora Arnezeder) qui signera  sa dernière lettre d’amour à Jonas :

   « Il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l’on t’a confisqué »

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 19:02

 

         


         Dans le parc magique et romantique de la Fontaine Mary-Rose

 

                                   Le groupe italien Trenincorsa

 

         

                                                  Le groupe Gitano Family

Concert d’ouverture à 21 heures  avec Trenincorsa (Lombardie) et Gitano Family (Provence) Le Festival s’ouvrira sur un grand concert en deux parties, avec les groupes Trenincorsa et Gitano Family. Trenincorsa, le jeune groupe lombard qui monte nous vient tout droit d’Italie pour ouvrir la troisième édition du Festival en musique. En Italie, Trenincorsa jouit déjà d’une belle notoriété et se produit avec de grands noms de la chanson.

 

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Informations locales
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 01:32

 

                               

 

             Extrait de l'entretien du Cardinal Phippe Barbarin au Figaro du 14 août 2012 :

 

 

Dans le contexte de gravité de la crise économique et sociale, quel sens particulier donneriez-vous  à cette fête de l'Assomption?

"La tentation dans une crise d'une telle ampleur, qui semble laisser aux gouvernants bien peu de marge de manœuvre, c'est de trouver des dérivatifs sur des sujets dits «sociétaux». Faute de pouvoir résorber le chômage, on changerait le mariage, la famille… et quoi encore, demain? Je ne suis pas sûr que cela relève de l'autorité d'un Parlement. Ceux qui nous gouvernent ont de grandes responsabilités, pour l'équilibre de la vie sociale, l'amélioration de nos conditions de vie. Leur mission est de veiller sur la santé, l'éducation, la répartition des biens, les transports, la sécurité et d'abord la paix. C'est vraiment beaucoup! Je ne voudrais pas qu'ils se croient la mission de changer le monde. J'espère que le pouvoir politique voit bien, comme chacun de nous, ce qui dépend de lui et ce qui le dépasse".

 

                -o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

Les propos du Cardinal Philippe Barbarin me semblent refléter une réalité grave  où une politique monotone et anesthésiante tente d’exister par quelques mesures-gadgets sans aucun intérêt. Comme à donner l’impression qu’on fait le dos rond face à l’emballement des évènements dans le  monde, à l’insécurité, au pouvoir d’achat, et à la crise qui gronde, qui gronde …..

 

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Actualité
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 04:17

 

 

                                               

 


Réalisé par Andrea Segre
avec Marco Paolini,
Hao Tao et
Rade Serbedeija.



 L’histoire : Sur une île de la lagune vénitienne, un pêcheur fait la connaissance d’une jeune chinoise récemment immigrée. Une douce amitié naît peu à peu entre ces deux êtres que tout semble séparer. Mais leurs sentiments dérangent deux communautés qui se rejettent : Italiens et Chinois voient d'un mauvais œil leur complicité naissante...

Mon comment :

Un merveilleux film italien qui nourrit la réflexion sur l’intolérance des hommes. Et pourtant il s’agissait bien d’une histoire d’amour ou plutôt de profonde affection.
Cela se passe à coté de Venise dans de somptueux paysages ou vivent les pauvres pécheurs…
Un film captivant du début à la fin et qui pose bien des questions.

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 00:39

 

 

Soirée Lyrique

 

Le Vendredi 20 Juillet à 18h30

6 avenue Lucien Gautier

Aix en Provence.

 

Avec

 

 

 

              Aude Reichart Soprano

 

 

 

  Christopher Roche Ténor

 

Laure Reichart Pianiste

Et
Marcus Maitrot Pianiste Accompagnateur

 

Au programme:
Duos de la Traviata de Verdi,  Manon, Adieu notre petite table Mozart, Air de Ilia, Idoménée Roméo et Juliette, Valse de Juliette, Quando m'en vo tiré de La Bohème, Air de Musette Puccini, Panis Angelicus de César Franck, cor'ingrato, Air napolitainun, etc….

 

 

Entracte avec dégustation

salée (foie gras) ou

sucrée (gateaux de soirée)

accompagnée d‘une flûte de champagne.

Tarif : 25€

Possibilité de réserver salé et sucré : tarif 30 €

Membre de l'association : 20 et 25 €

 

 

            Renseignements et réservations  : 0614959097

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 23:59

 

                                             

 

L’attente, c’est celle de Marie, une femme amoureuse.
L’attente  a commencé le jour où son amant lui a promis de quitter son épouse et sa famille dans un an. Marie se prend donc à rêver à un avenir avec cet homme plus vieux qu’elle, avec qui elle trompe son mari Paul…Mais peut-on mener une double vie impunément ?
Un roman  prenant qui raconte la vie amoureusement trépidante de Marie et son amour interdit pour Roch. Elle met sa vie en péril pour un avenir amoureux incertain.
Elle souhaite s’exonérer des turpitudes de cette relation en ternissant souvent l’image du mari, trop inconsistant pour elle et celle de l’amant, trop incertain dans ses promesses d’avenir.

La longue attente commence et Marie ne supportera pas l’indécision de Roch, trop lâche à son gout pour abandonner une épouse aimante et  fidèle, trop bon père pour abandonner sa fille de 18 ans.
Et si Marie était une belle égoïste ?
E si l’adultère n’a jamais d’avenir ?
Et si la trop longue attente tue toujours l’amour ?
C’est la morale que je tire de ce beau premier roman de Catherine Charrier.

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:03

 

 

 

 

Une soirée romantique pour ceux qui sont libres ce samedi soir.

Eglise de Saint Pierre à Grans.
à 20 h 30

 

 

 

 

Avec la participation de  Karine Magnetto
Mezzo-Soprano

 

 

 

 

Florence Blanc,

Talentueuse Chef de Choeur

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 01:07

   

 

 

J’ai regardé ces deux journées de passation de pouvoirs.
Et les souvenirs que je garde au cœur…mais ont-ils ou auront-ils une importance par rapport à l’enjeu ? et ont-ils une essence permanente ?

 

       

 

François Hollande, nouveau Président de la République qui fait preuve de grossièreté et de dédain en ne raccompagnant pas Nicolas Sarkozy et son épouse Carla. Choquant !

 

            


Manuel Valls concluant ses propos par un « bon vent » à son prédécesseur Claude Guéant.
J’ai cru entendre : « casse-toi maintenant »

                               

 

Le chagrin de "l’écrivain" de l’ancien Président, Henri Guaino, à son départ de l’Elysée.

 

              

Un  échange émouvant et sincère entre Frédéric Mitterrand et Aurélie Filipetti lors de la passation de pouvoirs.
La nouvelle ministre de la Culture lui a offert un petit cadeau : un livre du célèbre écrivain italien Erri de Luca "Et il dit !" avec pour dédicace une citation tirée de l’œuvre de Carlos Fuentes : «  La littérature est une blessure par où jaillit l’indispensable divorce entre les mots et les choses. Par cette blessure nous pouvons perdre tout notre sang ».

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Actualité
commenter cet article