Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 01:42

 

 

Récital alto & piano

 "Romances"

Marie Legendre, alto

Jérémie Honnoré, piano

 

Le 7 mars à 19 heures à la médiathèque
Lançon de Provence

 

 

Programme:

Franz Liszt (1811-1986) Romance oubliée

Mikhail Glinka (1804-1857) Sonate

Alexander Glazunov (1865-1936) Elégie opus 44

Rebecca Clarke (1886-1979) Morpheus

Ralph Vaughan Williams (1872-1968) Romance

Benjamin Dale (1885-1943) Romance opus 2

 

 

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 03:12

 

 

 

           

                             La pianiste Amandine Habib invitee des samedis classiques

Le programme des  samedis classiques continue samedi  1er février à 18 heures dans l’église Saint Vincent  avec la pianiste Amandine Habib qui interprétera Bach, Busoni, Liszt. Amandine Habib est née à Marseille dans une famille de mélomanes. Après un premier enseignement en école primaire en horaires aménagés Amandine Habib intègre le Conservatoire de Marseille dans la classe de piano de Naau concours d’Arcachon.thalie Lanoë et dans celle de musique de chambre d’Edouard Exerjean. En 1998, elle obtiendra deux premiers prix dans ces deux disciplines.

 

 

Admise en 2002 dans la classe de Bruno Rigutto, elle obtiendra le Prix de Perfectionnement. Amandine se présente à de nombreux concours dont certains la désignent lauréate : elle obtient le  Trophée d’or «  Enfants du Monde », le  prix du Rotary Club et prix d’excellence Amandine Habib poursuit sa formation en obtenant un DEUG et une licence de musicologie. En 2003, elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Lyon.

En novembre 2009, elle  donne des récitals et cours publics en Thaïlande, à Bangkok et Chiang Mai et poursuit  une carrière de concertiste, soliste, chambriste, formant un duo apprécié avec la soprano Lucile Pessey, créant des spectacles musicaux et animant une troupe lyrique.

De nombreux festivals l’accueillent : festival Mozart de la Station Alexandre, Abbaye de Saint Victor à Marseille, « Solistes de demain », Fondation des Treilles.
Entrée libre

 

                Les mélomanes sont invités pour vivre une somptueuse soirée !

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 05:52

 

 

    

 


Samedi 18 janvier à 20 h 30

à l’auditorium de l'Atrium Charles Trenet

 

 

Le duo Eva à la clarinette et Philippe au Piano
propose une soirée musicale de détente

Eva Villegas à la Clarinette et Philippe Hebert au Piano donneront   un concert le samedi 18 janvier à 20h30, Auditorium Atrium à Salon de Provence. Leur duo est né de leur   rencontre de dans la ville de Salon de Provence. C’est avec une passion commune, celle de la musique, qu’Eva et Philippe ont commencé à jouer ensemble. Les jeunes musiciens dynamiques et prometteurs fréquentent le Conservatoire de Salon et se distinguent en choisissant un répertoire de charme, où se côtoient musique classique, musique contemporaine et arrangements personnels des plus belles pages de musique.
         
Passionnée par la musique, Eva intègre le conservatoire de Musique de Lyon ou elle obtient à l’unanimité une médaille d’or en clarinette. Elle poursuit sa formation à Paris et à Nice où elle obtient un premier prix de musique de chambre. Elle est lauréate d’un diplôme de Soliste et d’un Master en Pédagogie Musicale obtenus avec distinction au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève. Elle a participé à de nombreux concerts au sein de l’Orchestre de la Suisse Romande, notamment au Victoria Hall ainsi qu’au Grand Théâtre de Genève, au sein de l’Orchestre Tapiola Sinfonietta en Finlande ainsi qu’à l’opéra théâtre de Saint Etienne sous la direction de Laurent Campellone.  Philippe Herbert, 32 ans,  a mené quant à lui une carrière de pianiste et de professeur de piano. En 2002 il sort diplômé de l'Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot où il fut disciple de Jeannine Bonjean et de France Clidat. Il a été Lauréat en 1999 du Concours International de Piano de San Sébastien. Il obtient le prix de piano au conservatoire de région d'Avignon et de musique de chambre au conservatoire de région de Marseille. En 2003, il obtient  le Diplôme d'Etat de professeur de Piano à Toulouse aux côtés du pianiste et compositeur Thierry Huillet avec lequel il se perfectionne. A Paris, il reçoit également les précieux conseils d'Aldo Ciccolini. Il se produit régulièrement en soliste ainsi qu'à travers divers duos, basson, saxophone, artistes lyriques. En 2007, il  fonde le Festival AuxTours du Piano qui  ouvre la scène à de nombreux artistes internationaux.
Ils proposent un programme de choix aux mélomanes salonais  avec des œuvres de Franz Liszt, Johannes Brahms, Francis Poulenc, Dimitri Chostakovitch, Béla Kovacs, Piotr Ilitch Tchaïkovski et Georges Gershwin.

Concert du 18 janvier 20h30 à l’Auditorium de l’Atrium

                     A Salon de Provence

                             Entrée libre

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 00:52

 

 

                                                  

 

 

Voici le coq Rocco.
Il a 6 mois
C’est un coq de la race « Nègre-soie »
Problème : en atteignant la taille adulte, il devient belliqueux, jaloux et s’oppose à son père ; ils se battent.
Je dois, hélas, m’en séparer.
Je le donne à toute personne qui prendra l’engagement de ne pas le faire terminer dans une marmite !
Contrairement à d'idiotes affirmations, le coq n'est pas un macho ! Il protège ses poules contre les dangers verticaux autant qu'horizontaux, il est prêt à donner sa vie pour les défendre. Il cherche dans la terre, vers, larves et tous autres éléments nutritifs. Lorsqu'il en trouve, il appelle ses poules par des gloussements particuliers.
Jamais il ne mange, tant que ses poules ne sont pas rassasiées.

Il prend son rôle à cœur très vite, dès l'âge de cinq mois.
Rocco est un chanteur exceptionnel et à ce titre il lui est nécessaire de vivre dans de grands espaces pour ne pas exaspérer les voisins.
Rocco est affectueux et obéissant. Il éclairera vos matins.
Vous pouvez me contacter par message privé si vous désirez l’adopter.

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Personnel
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 01:17

 

 

   

 

                                

                         Ciao Amore !

une comédie romantique

avec Christophe Aleveque et Serena Reinaldi

 

Vendredi 8 novembre
à l’espace Robert Hossein à 20 h 30.
GRANS

 

Un Adam et Eve d'aujourd'hui, elle, féministe et italienne, lui, ambitieux et paumé...

Le temps d'une soirée, ils vont voir défiler leur vie de couple, s'étudier, s'insulter, se toucher, partir, revenir, se comprendre enfin et se perdre l'instant d'après.
Comment s’aimer comme au premier jour dans ce monde qui court plus vite que nos sentiments ?

Pourquoi on s’aime, pourquoi on ne s’aime plus ?

Christophe Alévêque, humoriste et chroniqueur grinçant, partage l’affiche de cette comédie sentimentale avec sa compagne Serena Reinaldi.

Un joli moment pour rire et s’émouvoir sur les méandres du quotidien.

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 22:44

 

                                  

 

 

UNE COMEDIE DE MOEURS A CHARLES TRENET
réalisée par le salonais Jo Salvi

Jo Salvi présente en fin de semaine sa dernière pièce dont il est le co-auteur avec
Claude Cognard à l’auditorium de Salon.
Un mariage homo, ça vous dérange ? Ça tombe bien ça dérange Fred également, surtout lorsqu'il apprend que son fils va se marier le jour de ses soixante ans à lui... Soixante ans ? En fait non ! Ses 45 ans... pas question d'en paraître plus.... s'accepter tel que l'on est, accepter les autres tels qu'ils sont ? Pas facile, si ? Et si comme Fred, vous découvriez que celle dont vous êtes amoureux, est un travesti...mieux qu’il s’agit de votre futur gendre ! Vous diriez quoi, vous feriez quoi ?....

 

                              

 

Une comédie de mœurs désopilante avec une distribution éclatante composée d’acteurs désormais rodés : Valérie Guérin, Alexandra Dandoy, Isabelle Lamoure, Jérémy Thomas et bien sûr Jo Salvi.
Jacques Bigay assure la régie sons et lumières.
Sans jamais tomber dans la caricature, cette comédie,
Mise en scène Jean-yves David Maximesmise en scène par David Maximes
mêle judicieusement les sentiments aux rires. Jo Salvi a créé des personnages déjantés évoluant dans une actualité brulante et ils leur donne vie pendant une heure et demie pour le plus grand plaisir des spectateurs.t un travesti... mieux qu'il s'agit de votre futur gendre ! Vous diriez quoi ? Vous feriez quoi ? Ne manquez pas, la prochaine de "La dernière ? pas sûr !" Avec Jo Salvi et sa troupe, dans une mise en scène du Brillant Jean Yves David de Maximès...

 

Samedi 14 Septembre à 21 heures à l'Auditorium
                  à Salon de Provence
Réservation au 06 13 20 00 66 ou 06 68 69 36 58

 

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 23:08

 

             

 

 

 

Pour ceux qui aiment Bellini, Mozart, Verdi et les mélodieuses et flamboyantes voix, rendez-vous à la Ruche avec la soprano Mihaela Dinu !

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 21:30

 

    

 

 

UNE COMEDIE DE CLAUDE COGNARD ET JO SALVI

Mise en scène de Jean-Yves David Maximes
Lumière et décor : Jacques Bigay

  Avec Jo Salvi, Valérie Guérin, Jérémie Thomas, Alexandra Dandy
et Isabelle Lamoure.

 

        

 

Le pitch :

Fred, un artiste peintre sexagénaire convaincu de son charme sur les femmes, refuse de vieillir.

Cet ex-chanteur, un brin homophobe demande à Paulette, sa gouvernante dont il n’a jamais pu se séparer, de lui trouver de jeunes modèles. Il a décidé de peindre la cène, version féminine. Il souhaite présenter le spectacle à la presse lors d’une exposition qui aura lieu le jour de son anniversaire. Mais voici que  Patrick, le fils homo que Fred refuse de fréquenter, téléphone et annonce qu’il a l’intention de débarquer et qu’il a choisi la même date pour fêter son mariage en famille.
C’en est trop pour Fred qui refuse ce mélange des genres….
La suite va démontrer que rien ne se passe comme prévu..
Les situations  vaudevillesques vont s’enchainer pour le plus grand plaisir des spectateurs.  

 

 

Vendredi 14 juin à 21 heures

Château Virant
Chemin départemental 10
13680 Lançon de Provence

 

Réservations au 06 13 20 00 66 ou 06 68 69 36 58

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 20:05

 

            

 

Un programme vaudevillesque

 

Du 31 mai au 02 juin 2013 

les spectateurs pourront assister à trois pièces de théâtre originales
aux couleurs vaudevillesques.
Salle des fêtes Gérard Philippe à Grans

 

Vendredi 31 mai à 21 heures 30

 

              



« Tailleur pour dames »


 
de Georges Feydeau

par une troupe de théâtre amateur de Velaux « La Cabre d’or »
Mise en scène de Jacky Blanco. 
Les mésaventures de maris volages avec les turpitudes d’un médecin qui trouve une de ses patientes bien à son goût  mais il  prend  bien des risques dans le scénario mis en place pour la séduire ; comble de malchance, sa belle-mère, fraichement arrivée de Province, va lui mettre des bâtons dans les roues…. 

           

 

Samedi 1 juin à 21 heures 30

 

            

 

 


« La bombe »


de Carole Creep

par La compagnie Entre Nous de Grasse
Mise en scène de Flora Vincent
une  comédie cocasse et nouveau succès de Carole Greep. Elle présente un couple à la dérive avec trois enfants. Pour se donner un bol d’air frais, le couple  recrute une baby-sitter. Le début de l’aventure commence alors pour les trois protagonistes. Une histoire ébouriffante de quiproquos…
 

               

 

                        

Dimanche 2 juin à 20 heures 30

 

          

 

«  Souvenirs de vacances »

par la troupe de théâtre de la Fontaine à Grans
Scénario et mise en scène Catherine Ruiz

       


                                        
 La troupe la Fontaine en répétition

 

                                                    Jo Salvi et Pascaline Picod

Un imbroglio ahurissant où une épouse délaissée se laisse entrainer par sa sœur dans un monde foldingue. Quiproquos et situations embrouillées s’enchainent    dans cette comédie bien rythmée, créant des situations ubuesques pour le plus grand plaisir du spectateur. Les dialogues ont fait mouches à chaque fois et le jeu des comédiens est désopilant de bout en bout.

 

                     

                                          Catherine Ruiz, organisatrice du Festival
          Une femme aux multiples talents : comédienne, scénariste, metteur en scène
                 et Présidente de la Troupe du Théâtre de la Fontaine à Grans

 

Tarifs : 7 euros le spectacle ou 15 euros le Pass festival - Spectacle enfant gratuit
       Informations et renseignements : La Troupe de la Fontaine, 06 18 05 33 78

 

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Art
commenter cet article
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 01:16

 

       

 

 

Hier soir, samedi, 19 heures.
Je roule lentement et cherche à me garer. Je vais passer devant le commissariat de la police municipale, je vois les feux arrière d’une somptueuse BMW noire s’allumer et je comprends qu’elle va reculer. J’observe le conducteur, imprudent et irréfléchi, continuer sa marche arrière. Je klaxonne intempestivement pour l’alerter…ce moment terrible où l’on a plus le temps de réagir et où plus rien ne peut être maitrisé. Une fraction de seconde et c’est le choc, il m’emboutit brutalement.
Je me gare sur le coté et je descends de ma voiture pour constater les dégâts. Lui aussi descend et viens vers moi avec une allure de « kakou ». Je lui dis « mais vous n’avez pas entendu, je vous ai klaxonné », il répond l’air indifférent et mauvais « j’ai entendu mais je n’ai pas réagi à temps ».
«  Nous allons faire le constat, lui dis-je » ; les mains dans les poches il répond en regardant sa voiture rutilante: « j’en ai rien à faire de votre poubelle, je ne fais pas de constat ! ».
Je lui dis «  si vous faites cela, j’appelle la police »
- Appelez-les, ils sont là, devant vous, répond-il en me montrant le commissariat.
Je me précipite vers le commissariat mais, hélas, il est fermé, les lumières sont éteintes.
J’entends un bruit de moteur, je me retourne ; la crapule est montée dans sa voiture et manœuvre pour partir. Je l’interpelle, « ne partez pas !». Trop tard, il commence à rouler et me fait un doigt d’honneur avec un vulgaire « Va te faire foutre !»
Je bondis sur un vieux journal, cherche un stylo dans ma poche, note le numéro de la plaque d’immatriculation.
Je vois la voiture de la canaille disparaitre.
Il mesure 1m 80 environ, un peu dégarni, de l’embonpoint, un beau blouson noir, vulgaire dans sa dégaine et son langage, donnant l’impression de n’avoir peur de rien.
J’ai réfléchi sur ce qu’il pouvait être : un voleur de voiture, un truand, un escroc ou bien tout simplement un homme méprisable qui refusait de faire un constat pour ne pas altérer son bonus.
C’est le mot racaille qui m’est venu à l’esprit.

Repost 0
Published by M-ILLUMINO-D-IMMENSO - dans Personnel
commenter cet article